Accueil » Publications » When farmers use pieces of paper to record their land transactions in francophone rural Africa : insights into the dynamics of institutional innovation

When farmers use pieces of paper to record their land transactions in francophone rural Africa : insights into the dynamics of institutional innovation


Dans plusieurs régions d’Afrique francophone, les paysans ont recours à l’écrit dans leurs transactions foncières, ventes (avec les ambiguïtés du terme) ou délégation de droits d’exploitation. Ces petits papiers témoignent d’innovations institutionnelles locales visant à attester l’existence de la transaction. Les parties cherchent fréquemment à faire valider le contrat par une autorité locale liée l’Etat. Non légales, incomplètes, ces procédures de formalisation informelle des transactions contribuent néanmoins à une sécurisation foncière, au sein d’un jeu foncier complexe et incertain. Elles ouvrent de nouvelles perspectives sur les dynamiques locales et le rôle de l’Etat dans la sécurisation foncière.


Retour