Accueil » Thématiques » Eau potable, assainissement, déchets

Les Objectifs de développement durable incitent à adopter des approches centrées sur les services, qui se doivent d’être universels, équitables et pérennes. Malgré les progrès significatifs observés, d’importants besoins subsistent, en termes d’accès mais surtout de qualité.

Le Gret agit pour accompagner l’accès équitable, durable et de qualité aux services essentiels que sont l’approvisionnement en eau potable, l’assainissement et la gestion des déchets dans les pays du Sud. Quels que soient les schémas techniques et de gouvernance proposés, le Gret considère ces trois domaines selon un point de vue technique mais aussi social, afin de proposer des solutions adaptées aux problématiques spécifiques de chaque géographie.

Cette approche des services essentiels est fondée sur trois principes corrélés : le renforcement des acteurs, privés comme publics, dans leurs capacités à mener leurs missions (maîtrise d’ouvrage, gestion et régulation des services) ; l’organisation de modes de gouvernance inclusifs pour ces services ; et enfin, le développement de solutions techniques cohérentes avec le contexte local.

Les équipes du Gret font appel à des savoir-faire variés, de l’ingénierie technique à l’intermédiation sociale, en passant par l’appui aux entreprises ou l’animation de processus de contractualisation. Ces compétences étendues leurs permettent d’accompagner les acteurs de l’approvisionnement en eau potable, de l’assainissement et de la gestion des déchets dans leurs missions – de la planification stratégique à la régulation des services, en passant par la défense des usagers ou la gestion. Les moyens mobilisés allient des projets pluriannuels, des études et expertises, la participation à des réseaux et la production de connaissances.


  • Séminaire du Gret sur la gestion de l'approvisionnement en eau domestique. ...


  • Animation d'un programme de recherche action comprenant 6 opérations pilotes et 10 actions de recherche. Plus de cents chercheurs, professionnels de l'eau, fonctionnaires, membres d'Ong et de collectivités ont été associés. ...


  • L’objectif principal du projet était de créer un système de distribution d’eau potable dans quatre bidonvilles de Port au Prince sur le principe d’une distribution permanente d’eau collective (bornes fontaines) à bas prix. Après un travail d’animation auprès des ...


  • Le Gret a été chargé de la mise en place d'un système de gestion des points d'eau manuels et mécanisés en Mauritanie en zones rurales et dans les centres secondaires. Il a suivi la mise en place des ...


  • Programme au Pérou


    Pérou | 01/01/1995 - 31/12/1995

    Identification d'un programme intégré environnemental au Pérou. Aspects eau, énergie, et organisationnels. Rédaction du document de projet  ...


  • Gestion de l’eau dans le bassin du fleuve Sénégal


    Sénégal | 01/01/1994 - 31/12/1994

    La gestion du service de l'eau dans les centres secondaires du bassin du fleuve Sénégal. Organisation, par le programme Solidarité Eau d'un séminaire proposant une analyse des pratiques touchant à l'eau sous des angles institutionnel, technique et financier. ...


  • Organisation du séminaire de Sophia Antipolis dont les thèmes de travail étaient : rôle des institutions, santé, animation sanitaire et participation communautaire, technologies et savoir-faire appropriés, financement et gestion. Ce séminaire a donné lieu à la publication d'un ...


  • Préparation des investissements en pompes solaire en Mauritanie : Dans le cadre du PRS, étude de mise en route de la première tranche d'installations des pompes solaires : choix des sites, dimensionnement, organisation de la gestion.  ...


  • Hydraulique villageoise au Cambodge


    Cambodge | 01/01/1993 - 31/12/2000

    Trois programmes se sont déroulés au Cambodge : ils ont consisté à réaliser des points d'eau (puits et forages, pompes manuelles), à instituer des modules de formation à la fabrication de puits et à mettre en place ...


  • Jumelage/coopération entre Debre-Berhane et Blanc-Mesnil


    Ethiopie, France | 01/01/1993 - 31/12/1999

    Formalisation d'un accord de coopération et mise au point d'un programme d'actions entre les deux municipalités dans le domaine des équipements et services urbains. Mise en oeuvre de programme d'actions dans le domaine de l'adduction d'eau et de ...


  • Amener les ménages à s’équiper en toilettes hygiéniques


    Complémentarité entre action IEC et mix marketing

    | Gret | 2015/06

    En milieu urbain à Madagascar, le pourcentage des ménages sans toilette reste encore très élevé, aux alentours de 30%. De plus, la moitié des ménages équipés en toilettes n’ont pas accès à des toilettes hygiéniques, c’est-à-dire des toilettes ...


  • Mettre en place des services urbains d’évacuation et de traitement décentralisé des boues de vidange


    Relever le défi de l'assainissement urbain à Madagascar

    | Gret | 2015/06

    Le projet Miasa a permis de mettre en place quatre services de vidange et de traitement des boues fécales dans trois communes de l’Agglomération d’Antananarivo entre mars 2012 et août 2015, en prenant en compte les différents aspects ...


  • L’Association pour le développement des adductions d’eau (ADAE) est une structure associative burkinabé qui a mis au point un mode de « gestion partagée » et a dû s’adapter au contexte de la décentralisation. Ses actions ont eu ...


  • L’innovation au service de la maîtrise d’ouvrage communale


    Exemple du programme Aicha en Mauritanie

    | 2014/09 | 75

    En dépit des efforts réalisés ces dernières années, la majorité de la population mauritanienne est dépourvue d’assainissement hygiénique et presque la moitié n’a pas accès à un point d’eau amélioré. Face à cette situation, ...


  • Eau potable et assainissement dans les villes du Sud


    La difficile intégration des quartiers défavorisés aux politiques urbaines

    Frédéric Naulet, Céline Gilquin,Stéphanie Leyronas | Éditions du Gret | 2014/03 | Débats et controverses | 8

    De profondes mutations sociopolitiques et économiques accompagnent les phénomènes d’urbanisation des pays en développement. Alors que certaines sont porteuses de dynamiques positives de développement, d’autres à l’inverse génèrent des effets négatifs (étalement ...


  • Une innovation dans la gestion de l’eau potable dans les quartiers précaires de Port-au-Prince


    Expérimentation, tentatives d’institutionnalisation et d’adaptation aux crises

    Emilie Barrau et Marc Levy | 2014 | n° spécial 9

    Depuis 1995, un service hybride d’eau potable a été mis en place pour approvisionner les quartiers précaires de Port-au-Prince. Il consiste à raccorder un mini-réseau de quartier géré par un comité issu du quartier, au réseau public. Le ...


  • Dans un quartier construit anarchiquement à Port-au-Prince, théâtre de violences graves dans les années 2000 et partiellement détruit par le séisme du 12 janvier 2010, une ONG française, le Gret, et une fondation haïtienne, Fokal, ont joint leurs ...


  • Guide pratique des comités d’eau


    Caroline Bénard, Julie Tipret et Raphaël Weill, avec la collaboration de l’équipe Gret du projet Rezodlo, des comités d’eau de Port-au-Prince et de la Direction des Quartiers Défavorisés du CTE RMPP | Gret | 2013

    Depuis plus de quinze ans, les institutions publiques en charge du secteur de l’eau potable dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, appuyées par le Gret, ont mis en place un dispositif spécifique dans les quartiers précaires de la ...


  • Décentralisation et services d’eau potable et d’assainissement


    Quelles stratégies de renforcement des communes pour l'accès aux services ?

    Naulet Frédéric | Gret | 2012/08 | Débats et controverses | 7

    Dans les années 1990, la thématique de la décentralisation s’est imposée dans de nombreux pays du Sud. Face à des États en crise de légitimé, fortement affaiblis par les politiques d’ajustement structurel, les réformes de décentralisation sont apparues ...


  • De la logique marchande au service public de l’eau : quel rôle des pouvoirs publics ?


    Frédéric Naulet | Gret | 2012/05 | Politiques et Pratiques de développement | 6

    Ces quinze dernières années, les petits entrepreneurs de réseaux d’eau ont gagné la reconnaissance des pouvoirs publics et des bailleurs de fonds. Dans un grand nombre de pays du Sud, ils sont désormais considérés comme des acteurs légitimes ...


Enseignement/recherche

France : Université AgroParistech, Laboratoire d’étude et de recherche sur l’économie, les politiques et les systèmes sociaux de l’Université de Toulouse, Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, Ecole Nationale des Sciences de l’Ingénieur de Limoge, Centre Francophone de Recherche Partenariale sur l’Assainissement, les Déchets et l’Environnement.
Haïti : Université Quisqueya,

Institutions publiques et collectivités locales

Laos : Département de l’Habitat et de la Planification urbaine (DHUP), bureau de régulation de l’Eau Potable (WASRO), Société des Eaux de la Capitale Vientiane (NPNL), Municipalité de Vientiane, provinces de Vientiane, de Bolikhamxay et de Xayabouri;
Sénégal : Agences régionales de Développement (ARD) et directions régionales de l’Hydraulique et de l’Assainissement (DRHA) de Louga, de Saint Louis, de Tambacounda et de Matam, Municipalité de St Louis, Conseil Régional de Saint Louis, Ministère en charge de l’Hydraulique;
Cambodge : Ministère de l’Industrie, des Mines et de l’Energie, Régie des eaux de Kampot, Administrations Provinciales de Kampot, Kandal, Takeo et Kratie ;
Mauritanie : Autorité de régulation de l’eau, communes d’Aleg, Boghé, Dar El Barka, Keur Macène, Magtaa Lahjar, N’Diago, Nouakchott, Rosso, Tekane, Ministère chargé de l’Environnement et du Développement Durable, Direction Nationale de l’Hydraulique, Directions Régionales de l’Hydraulique et de l’Assainissement du Trarza et du Brakna ;
Madagascar : ministère de l'Eau, Jirama, Autorité nationale de l'Eau et de l'Assainissement (Andea), Directions régionales de l'eau de l'Atsinanana, du Vakinankaratra et de l’Analan’jirofo, les communes d'Ambohibary, Anjoma Ramartina, Ambohimasina, Ambano, Ambohidranandriana, Ampetitatafika (Analamanga), Foulpointe, Mahatsara, Mahambo et Sainte-Marie.
Haïti : mairie de Port-au-Prince, mairie de St Louis, CTE RMPP, Direction nationale de l’Eau potable et de l’Assainissement, Office régional de l’eau potable et de l’assainissement (Sud et Ouest) ;

Opérateurs/ONG/Bureaux d’études

Burkina Faso : Adae et Fauereb ;
Cambodge : VBNK, SCE ;
Haïti : CAEPA St Louis du Sud, Komite Dlo de Port-au-Prince, Fekod, Snelak ;
Madagascar : Frères Saint Gabriel et Taratra, Enda ;
Laos : WTA, SCE ;
Mauritanie : GIE Zazou, Tenmiya et Ecodev ;
France : Aquassistance, Waterdev, Le Partenariat;

Collectifs et Réseaux

France : Coalition Eau, PS Eau, PFVT.
Laos : Sous-groupe de travail sur l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH)
Madagascar : comité Diorano WASH, réseau Ran’Eau

Entreprises

Veolia, Suez-Environnement.