Accueil » Areas of expertise » Natural resource management and energy

Natural resource management and access to energy for all are major issues for development and the fight against climate change. GRET defends and promotes sustainable development pathways that are adapted to the challenges of land degradation and erosion of biodiversity. Its projects implement integrated participative approaches aimed at improving governance, equity in value chains and preservation of ecosystems, to increase the resilience of populations and territories.     

Natural resource management

Erosion of biodiversity and aggravation of low-flows and flooding are often the result of inappropriate exploitation of lands and predatory behaviour regarding natural resources. Climate change presents an additional threat.

GRET works for local governance of natural resources, ensuring their sustainability and greater equity between users. Its teams support the management of protected areas, forests, coastal areas and water resources. Where pertinent, they also propose the introduction of incentivising economic instruments.

Energy

Currently, three billion people depend on biomass (fuel wood and other fuels derived from living systems) for their basic needs. One billion people do not have access to electricity, mainly in Sub-Saharan Africa.

GRET facilitates access to electricity and the production and use of bioenergy, through the development of appropriate technical and organisational solutions: improved stoves in Mauritania, rural hydro-electric mini-networks in Madagascar, etc. It facilitates renewable energy, encourages implementation of balanced governance and the creation of local added value. It supports the development of economic activities, vocational training and the creation of businesses working in the area of energy.


  • Le projet Rhyviere I à Madagascar


    Retour d'expérience sur un projet d'hydroélectricité en milieu rural

    | Gret | 2019/01 | Cahier Projet | n°4

    À Madagascar, seulement 15 % des habitants sont raccordés à un réseau électrique. Si 58 % de la population urbaine a accès à l’électricité, ce chiffre chute à moins de 5 % en milieu rural, qui concentre ...


  • Des turbines et des Hommes – Quelles coalitions d’acteurs pour l’électrification rurale à Madagascar ?


    Retours d'expériences du projet Rhyviere

    | Éditions du Gret | 2019 | Comprendre, agir et partager | 4

    Madagascar, l’un des pays les moins électrifiés d’Afrique, enclenche en 1998 la libéralisation de sa politique énergétique par l’adoption d’une réforme du secteur de l’électricité. Le marché de l’électrification rurale s’ouvre aux petits opérateurs privés, mettant fin au ...


  • Gouvernance partagée des aires protégées à Madagascar


    Quel contenu donner à la cogestion ? Retours d'expériences du projet Hafafi d'appui à la création des aires marines et côtières protégées d'Ankivonjy et d'Ankarea

    | Éditions du Gret | 2017/12 | Comprendre, agir et partager | 01

    Le projet Hafafi « Biodiversité, développement et gouvernance locale : vers un modèle pour les nouvelles aires protégées marines et côtières de Madagascar », conduit d’avril 2013 à juillet 2017, avait pour objectif la mise en place d’une ...


  • Diverses options technologiques se présentent pour limiter la consommation de bois-énergie, parmi lesquelles l’utilisation de foyers améliorés dont la diffusion entamée dans les années 1970 demeure incomplète en Afrique. Le recours à d’autres sources de combustibles, comme le ...


  • Les options décentralisées en matière énergétique sont des réponses aux besoins des populations rurales qui resteront longtemps éloignées des grands réseaux. Les leçons tirées de l’expérience d’actions conduites dans divers pays africains sont particulièrement riches, tant en ce ...


  • Une large part de la population mondiale tire sa subsistance de ressources halieutiques soumises à des pressions et à une dégradation croissantes. Dans ce contexte le lien entre les aires marines protégées comme outils de conservation et de ...


  • Community-based management of natural bamboo forests


    | Gret | 2017 | Guide pratique | 29

    This practical guide is written based on the experience of a six-years project, conducted with the support of GRET in the northern mountains of Houaphan province, Lao PDR, in close with the Provincial Department of Agriculture and Forestry. ...


  • Le Niger compte aujourd’hui 85 aménagements hydro-agricoles (AHA), qui s’étendent sur environ 16 000 hectares et font travailler plus de 40 000 exploitants. Avec la pression démographique et la raréfaction des ressources naturelles disponibles pour l’activité agricole, l’informalité ...


  • L’agroforesterie est au coeur du projet «Agroforêts pour le Développement de Kipushi», AFODEK, qui a été mis en oeuvre entre décembre 2012 et novembre 2017 grâce au soutien financier de l’Union européenne (DCI-FOOD/2012/294-526). S’appuyant sur l’expérience de la ...



Enseignement/recherche

Brésil : Imazon, Burkina Faso : Laboratoire Citoyennetés, France : Cirad ; Mali : Gersda, Senegal : Ipar.
Institutions publiques et collectivités locales
Brésil: Gouvernement de l’Amapá, Service Forestier Brésilien, Ibama.
Mauritanie : Apaus / Direction de l’électricité et de la maîtrise de l’énergie/ ministère de l’Énergie et du Pétrole, Iset / Parc national du Diawling.
Madagascar : Ader

Opérateurs/ONG/Bureaux d’études

Vietnam: Hadeva / CRD.
Cambodge: Cedac.
Bresil: CI / IEB / Idesam / Ipa.
Madagascar: WCS / WWF.
Burkina Faso: Cinesda.
Mali: Amedd.
Senegal: Imedia/ Enda Graf.
RDC : Nature + ASBL
Europe: AVSF/ Iram / SNV / Sher / Energy assistance, Enea consulting.

Organismes professionnelles, groupements, organisations paysannes

Brésil : Adafax.
Cambodge : CSI.
RDC : Centre promotionnel du paysannat.