Accueil » Projets » AlloLaafia : un service de téléphonie mobile pour améliorer la santé maternelle et infantile

AlloLaafia : un service de téléphonie mobile pour améliorer la santé maternelle et infantile

Projet de terrain

Date de début Date de fin Budget Financement
01/06/2016 31/12/2020 -

Partenaires

Partenaire(s) Sud : ABF Fandima, APAC, Ministère de la Santé

Projet

Au Burkina Faso, malgré une amélioration sensible ces dernières années, les indicateurs de santé maternelle et infantile restent préoccupants :  86,1 enfants sur 1000 décèdent avant l’âge de 5 ans, 7,6% souffrent de malnutrition aiguë et 27,3 % de malnutrition chronique. Une grande partie de ces cas est liée à de mauvaises pratiques d’alimentation, d’hygiène et à un recours tardif aux soins. L’information et l’éducation des familles aux bonnes pratiques sanitaires et nutritionnelles sont les principales activités menées pour faire évoluer les comportements et prévenir les situations à risques. Cette sensibilisation est effectuée par des agents de santé à base communautaire lors de causeries de groupe dans les villages et de visites à domicile. Elle est coûteuse en temps et en ressources financières et parfois incomplète du fait de la grande diversité de sujets sanitaires à traiter et du niveau de connaissances de ces agents de santé à base communautaire.

Par ailleurs, le taux de pénétration du mobile atteint 88% en 2017  avec un taux d’équipement féminin relativement haut (ainsi, selon une étude du Gret de 2015 75 % des femmes de la région de l’Est disposent d’un téléphone portable).

C’est dans ce contexte que le Gret a lancé en juin 2016, AlloLaafia, un service de sensibilisation via mobile, s’appuyant sur les opportunités offertes par le secteur mobile burkinabé pour compléter et amplifier de manière efficiente les activités de sensibilisation menées à l’échelle communautaire.

Le service

Le service AlloLaafia a pour objectif d’améliorer les pratiques sanitaires et nutritionnelles des familles, par des campagnes d’information et de sensibilisation diffusées via mobile. Trois campagnes d’information sont proposées aux femmes (enceintes ou en âge de procréer), aux mères de jeunes enfants ainsi qu’à leur conjoint :

  • la planification familiale,
  • le suivi de la grossesse
  • l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (de 0 à 2 ans).

Les messages sont personnalisés suivant le genre du bénéficiaire, l’age de l’enfant ou l’age de la grossesse. Les messages existent en français, en gulmancema et en mooré.

Voir la vidéo descriptive du service AlloLaafia (4’15)

Quelques chiffres
  • 26 500 personnes sont abonné-e-s au service (dont 41 % d’hommes).
  • Plus de 2,1 millions de messages ont été diffusés depuis le démarrage du service.
  • La diffusion d’une campagne complète sur l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (217 messages sur 24 mois) coûte 1,5 euro.

Les services rendus

Résultats sur le changement des connaissances et pratiques

Entre 20 et 30 points d’amélioration des connaissances des familles abonnées AlloLaafia.

71,7 % des abonnés déclarent avoir mis en application les conseils reçus. Les enfants des familles abonnées ont été pesés deux fois plus que les enfants dont les parents n’étaient pas abonnés au service, à l’échelle du district. Les agents de santé des centres constatent une présence masculine plus importante lors des consultations du nourrissons.

Par ailleurs, les enquêtes menées sur le terrain relèvent que certains bénéficiaires déjà reçu les mêmes informations par d’autres canaux (causeries) sans modifier leur comportement, semblent plus ouverts aux changements suite à la réception des messages AlloLaafia traitant du même sujet.

Enfin AlloLaafia permet d‘atteindre plus facilement les hommes notamment qui participent  rarement aux actions collectives de sensibilisation.

Satisfaction des bénéficiaires

90 % des abonnés ont confiance dans les messages diffusés et se déclarent satisfaits ou très satisfaits. Près de 45 % d’entre eux ont conseillé à leurs proches de s’abonner.
Lecture partagée d'un SMS AlloLaafia

Les atouts du service

La co-conception des messages avec les acteurs locaux et des représentants de bénéficiaires, pour garantir leur appropriation par les familles et les acteurs de la santé.

Leur validation par le ministère de la santé

La personnalisation des messages en fonction du genre des abonnés, de l’âge de l’enfant ou du mois de grossesse.

Le choix de la technologie mobile permettant d’atteindre un public large, éloigné de l’offre de soins et sans besoin d’une connexion Internet (seuls 16% des burkinabè disposent d’un abonnement Internet mobile)

La complémentarité avec les actions traditionnelles de santé communautaire : le service permet de toucher des catégories de public qui ne participent pas aux actions collectives (les hommes notamment) et de continuer à apporter des informations et conseils dans les villages impactés par le contexte d’insécurité.

Une stratégie d’abonnement ciblant les femmes et leurs maris, permettant une plus grande responsabilisation des hommes dans la santé de leur femme et des leurs enfants et des échanges au sein du couple.

Perspectives

L’extension du service à l’ensemble du territoire : après de premiers résultats très encourageants,  AlloLaafia s’étend auprès de davantage de familles, sur l’ensemble du territoire burkinabè. AlloLaafia est en cours de déploiement dans la boucle du Mouhoun et sur Ouagadougou

La formation à distance des agents de santé communautaire : afin de renforcer leur professionnalisation et la qualité de leurs interventions auprès des populations, AlloLaafia souhaiterait mettre en place des modules d’information/formation à distance destinés spécifiquement aux agents de santé communautaire (17000 sur le territoire burkinabe)

L’élargissement des thématiques de sensibilisation : les familles abonnées ont demandé à recevoir des informations sur l’alimentation et la santé des parents et des adolescents, des conseils sur l’agriculture et la nutrition, ou encore des recettes de bouillies pour l’alimentation des jeunes enfants. Une campagne de messages est en cours de conception visant à de sensibiliser les agriculteurs pour l’adoption de pratiques agricoles permettant à leur famille de bénéficier d’une alimentation équilibrée.

Consulter la présentation du projet

Retour